dimanche 21 février 2016

Les Six Eglises de l'Empire Galactique, leurs fondateurs et leurs principes fondamentaux

Depuis le Concile d'Amiltène en l'an 1000 de l'Ere de la Guilde (ou 21000 de l'Ere Holocène ou encore 11000 de l'Ere Chrétienne), seules six Eglises font partie du Clergé impérial. Tous les autres mouvements religieux ou philosophiques sont considérés comme des sectes, mineures, locales voire susceptibles d'être pourchassées.

Les cultes majeurs de l'Empire Galactique (de François Nédélec) contrairement à ceux de Dune (par Frank Herbert), ne sont pas de simples d'extensions ou transformations des religions terrestres (comme les exilés Frémens qui sont censés être en gros des Musulmans Sunnites messianistes influencés par le Bouddhisme Zen, en lutte contre l'Oecuménisme syncrétique plus ou moins Néo-Catholique de l'Imperium). Ils sont de nouvelles religions nouvelles sans rapport direct avec celles qui existent encore au XXIème siècle.
On part d'une combinatoire de 3 Axes :
- le Beau (Désir, esthétique),
- le Vrai (Connaissance, épistémologie),
- et le Bien (Action, éthique).
Ce sont certains de ce qu'on appelait au Moyen-Âge les Transcendantaux (on y ajoutait l'Un, notamment). Dans la philosophie néo-platonicienne, tout ce qui est participe des Formes ou Idées mais l'Idée du Bien et l'Un seraient donc au-delà des Formes elles-mêmes, au-delà de toute essence des étants (car dans cette conception, ce qui est, "l'étant" est "bon" dans la mesure où l'être est mieux que le néant, donc le Bien lui-même ne peut pas être un étant).

On ajoute à ces 3 Axes les 4 éléments traditionnels de la pensée grecque d'Empédocle et Aristote (ou des catégories bachelardiennes de l'Imaginaire) : l'Air, la Terre, le Feu et l'Eau.


Cela aurait pu donner 12 Eglises mais le nombre est finalement réduit à 6. Selon un ordre chronologique, chaque courant est à chaque fois espacé d'environ vingt siècles comme une sorte de cycles d'éons ou de stades de conscience.

1) L'Eglise de la Liberté Cosmique eut comme inspirateurs :
- le sondeur Henry Haberman qui, en 2142, a vaincu le Premier Effet (la Grande Douleur) en créant des hommes-machines (les habermans) capables de déconnecter certaines terminaisons nerveuses;
- Jean l'Archange créa pour sa part les Foetus-Saints dès 2150 qui permettront le voyage dans le haut-espace;
- puis, en 2183, Eustache Cranch rendra la transformation en haberman réversible avec le "cranchage".
Les Libertaires Cosmiques de l'Empire Galactique sont des adorateurs des principes Air + Beau . Ils sont des hédonistes individualistes assez dionysiaques. Ce sont les héritiers de la religion la plus ancienne, qui doit représenter notre état actuel après la mort de Dieu, ou de la première l'Apocalypse terrestre (fin brutale de la civilisation NT4 à une date indéterminée du XXIème siècle).

Parmi les symboles de cette Église, on trouve l'Amphore, la Coupe et l'Ivresse. Le rituel dionysiaque n'avait peut-être pour but que d'atteindre une transe permettant justement le voyage dans le Triche-Lumière.
Les prêtres de l’Église de la Liberté Cosmique sont des précurseurs des Navigateurs, des sortes de Prêtres-Navyborgs.

2) L'Eglise des Fils de l'Homme (ou des "Fils de l'Atome" selon leurs adversaires) fut fondée par les Sept Apôtres à la tête desquels Birikoff Brishoff Mac Suriyamana.
Ces apôtres furent responsables de la "purification" de la Terre par l'arme thermonucléaire en 4096 (la deuxième apocalypse terrestre) provoquant la mort de 20 milliards de personnes. Puis ils édifièrent la Nouvelle-Jérusalem en 4100 et dirigèrent le Stella Vaticanum à partir de 4101.
Ce Stella Vaticanum sera ensuite baptisé Eglise de l'Expansion avant d'adopter son nom définitif : Eglise des Fils de l'Homme.
Les Fils de l'Homme sont des adorateurs des principes Terre + Vrai.  Ils vénèrent la Grande Déesse (et donc de la Shakti, la mère universelle) tout en étant assez militaristes.
Les prêtres des Fils de l'Homme sont souvent des aumôniers, c'est-à-dire des Prêtres-Soldats.


3) L'Eglise de la Glorieuse Volonté s'inspire de la très ancienne tradition Jedi.
Chez les Humains nouvellement admis parmi les Espèces Patronnes des Cinq Galaxies (alias la République Galactique), au sortir des "Siècles de Nuit" (sorte de quarantaine pour tester les "jeunes-loups" de la Terragens), c'est l'Ordre des Chevaliers Absourates qui véhicula cette nouvelle doctrine aux alentours des années 6000. Groupés autour d'un visionnaire, Satyan Mah Ourat, certains Terriens surnommés les ourates de l'Absolu, ou simplement les Absourates, obtinrent de tous les peuples qu'ils abandonnent les armes et se consacrent, main dans la main, à tirer le meilleur parti de leur environnement. Au fil des siècles furent détruites toutes les sources de nuisance, les engins de guerre, les machines bruyantes, les industries polluantes, ... Lorsque le visionnaire quitta son corps, il laissa derrière lui une structure de connaissance appelée science inddique dont ses plus proches disciples devinrent les gardiens.
Adorateurs des principes Feu + Bien , ce sont des Juges intransigeants, intègres et inquisitoriaux mais aussi des arbitres des questions commerciales (entre autres l'Ordre des Sagittaires, composante de cette Eglise).
Les prêtres de la Glorieuse Volonté peuvent ainsi être assimilés à des diplomates ou des Prêtres-Marchands.


4) L'Eglise de la Lumière Intérieure est issue d'un schisme à l'intérieur de l'Eglise de la Vertu Démoniaque (un courant probablement tourné vers le côté obscur de la Force).
Les Prêtres de l'Eglise de la Lumière Intérieure prônent l'élévation du spirituel par la corruption du matériel. Ils s'apparentent ainsi aux gnostiques des temps anciens.
Pour les Prêtres de la Lumière Intérieure, celui qui a apporté l'équilibre dans la Force, en incarnant la dualité Obscure et Lumineuse, ne peut être qu'Anakin Skywalker alias Dark Vador (Darth Vader, en anglais). C'est lui « l'Élu », le Messie de cette Eglise, et son fondateur posthume. Né en 8572 de père inconnu (certains diront par parthénogenèse, d'autres qu'il fut façonné par les midichloriens eux-mêmes), il mourut en terrassant son ancien maître Sith Dark Sidious, lors de la bataille d'Endor en 8617.
Adorateurs des principes Eau + Beau , les prêtres de cette Eglise sont des immoralistes extatiques qui atteignent l'illumination dans la transgression des règles éthiques (comme certains Gnostiques antinomiens), et prétendent dépasser la Conscience vers les profondeurs obscures de l'Inconscient. Une version bien plus ambiguë que les artistes du 1er mouvement (et il existe des courants criminels qui feraient penser à une sorte de satanisme), et clairement opposés aux juges du 3e mouvement.
Les prêtres de la Lumière Intérieure peuvent être assimilés à des Prêtres-Aventuriers (Aventuriers étant en gros l'équivalent de la carrière "Other" dans Traveller qui était souvent criminelle).


5) L'Eglise de la Conscience Universelle, bien que précédée par l'Ordre exclusivement féminin du Bene Gesserit (du cycle deDune) (et peut-être aussi par celui des Taj Ramanes, vu dans l'Histrion et dans Sexomorphoses, d'Ayerdhal), s'appuie sur deux hommes pour véritablement se transcender et s'établir comme Eglise dominante de l'Empire Galactique :
- Paul "Muad'dib" Atréïdes, le "Kwizatz Haderach", empereur en 10193,
- et son fils Leto II, qui fusionna avec les Truites d'Arrakis pour devenir un Ver des Sables, empereur à partir de 10219.
Tous deux possédèrent la mémoire génétique (concept selon lequel un nouveau-né viendrait au monde avec toute la mémoire et les expériences de ses ancêtres, contenues dans son ADN) associée à la prescience (la faculté de pouvoir lire dans l'avenir).
Ses prêtres et prêtresses sont des adorateurs des principes Air + Vrai : des idéalistes qui luttent pour l'égalité de tout être conscient. Ils sont pacifistes et même presque quiétistes, ce qui les opposerait donc aux gardiens du 2e mouvement et même un peu aux juges du 3e mouvement. C'est le courant philosophique dominant dans le présent d'Empire Galactique.
L'Eglise de de la Conscience Universelle est une méta-organisation de Prêtres-Prêtres. Il est d'ailleurs dit que les prêtres passent tous par les séminaires de la Conscience Universelle avant d'aller dans les cinq autres Eglises.

6) Enfin, toute balbutiante mais bientôt dominante au-delà même de la chute de l'Empire : l'Eglise du Savoir Suprême. Son grand maître sera le psychohistorien Hari Selon : né en l'an 1988 de l'Ère de la Guilde (appelée aussi Ere Galactique), la même année que l'empereur Cléon Ier, sur la planète Hélicon dans le secteur d'α Bootis (Arcturus), et décédé en 12 069 sur Trantor (à 81 ans). L'année de sa mort deviendra l'An 0 de l'Ère de la Fondation.
Ses prêtres sont les adorateurs des principes Terre + Bien : la description de ce nouveau courant semble représenter (ce qui est assez original en 1987) une sorte de transhumanisme scientiste qui stockerait l'information et préserverait l'être sous une nouvelle forme éternelle. Cela les opposerait aux spiritualistes du 5e mouvement.
Les prêtres de la Connaissance Totale, des encyclopédistes (mais pas seulement), sont des Prêtres-Teknos. Ce sont des technocrates et non des nihilistes comme ceux décrits dans la série L'Incal, qui sont des adorateurs de l'entité Tenebrae. 


Sources : http://calypso1577.blogspot.com/2012/07/les-eglises-de-lempire-galactique-et.html ;
http://calypso1577.blogspot.com/2012/07/leglise-de-la-lumiere-interieure.html ;
et http://calypso1577.blogspot.com/2015/01/les-six-eglises-dempire-galactique.html

Aucun commentaire: