vendredi 27 mai 2016

Différentes cartes de la galaxie "Star Wars" et "Star Trek" pour positionner les Quadrants puis le District XXX

L'avantage de la carte ci-dessus est qu'elle présente, en son centre, la barre d'une galaxie spiralée barrée. C'est dans le prolongement de cette barre centrale (une ligne passant par "Hapes Cluster" et "Tion Cluster") que je tracerai l'une des deux diagonales qui partageront la Galaxie en quatre Quadrants. Le Quadrant au nord sera celui de Coruscant.

Cette deuxième carte présente les grandes Routes qui traversent la Galaxie de "Star Wars". La Route de Corellia va servir de direction pour la deuxième diagonale. Le Quadrant obtenu à droite de cette carte sera le Quadrant de Corellia.

Le District XXX sera localisé tout en haut à droite de cette carte, dans le prolongement de la Route de Perlemia et de la Voie Hydienne., à proximité (au sud, après une rotation de la carte vers la droite) du Secteur corporatif. Il faudra comparer mais il me semble que l'emplacement de ce Secteur Corporatif correspond à celui du Secteur Borg dans les cartes de "Star Trek" ...




Oui, c'est le cas : le vaste domaine des Borgs de "Star Trek" se termine là où se situe le Secteur Corporatif de "Star Wars". Mais ces deux époques sont séparées de près de six millénaires (environ 5800 ans) selon "L'Histoire du Futur inspirée par les classiques de la SF".
A noter que sur ces quatrième et cinquième cartes, le sens de rotation des bras galactiques est conforme à celui de la Voie Lactée (alors qu'il est inversé sur celles de "Star Wars").
A noter également que la cinquième et dernière carte présente déjà quatre Quadrants identifiés par des lettres grecques. Mais ce sont des médianes et pas des diagonales qui ont été choisies pour partager l'image en quatre.


Sources :
Star Wars
https://www.jediholo.net/wp-content/uploads/2008/11/306-24-galaxymap.png
https://wrvh.home.xs4all.nl/galaxymap/images/modi.jpg
http://img00.deviantart.net/4b64/i/2012/120/f/e/star_wars____galaxy_map_with_bg_by_offeye-d4y2cum.png
Star Trek
http://f.ptcdn.info/134/020/000/1402821288-url-o.jpg
http://www.ex-astris-scientia.org/inconsistencies/galactic-map.jpg

3 commentaires:

Je a dit…

Dans un précédent article (http://calypso1577.blogspot.com/2012/09/annee-cosmique-dune-petaseconde-10-exp.html), j'estimais que Corellia était distante d'environ 3700 années-lumière du centre galactique. Sur les cartes astrographiques ci-dessous, Corellia apparaît en projection mais, grâce théorème de Pythagore sur le triangle rectangle ("La somme des carrés des côtés est égale au carré de l'hypothénuse"), on obtient que Corellia est éloignée du plan de l'écliptique galactique, soit en hauteur (zénith, soit en profondeur (nadir), d'autant (2600 années-lumière environ). C'est géométrique (triangle isocèle et rectangle) dont parfaitement cohérent avec l'hypothèse d'une construction artificielle de ce système.

Le problème se pose pour Coruscant. Dans l'article suivant (http://fr.starwars.wikia.com/wiki/Coruscant), il est écrit que Coruscant est distante de 10000 années-lumière du centre galactique (soit 3067 parsecs ce qui représente plus de six carreaux sur ces cartes. En projection, elle n'est qu'à un carreau et demi (les carreaux mesurant 500 parsecs de côté).
Elle est donc soit considérablement éloignée du plan de l'écliptique, soit l'article en français ne repose sur aucune source officielle (en anglais).

toto quili a dit…

L univers de starwars se déroule «il y a très longtemps dans une lointaine galaxie»


Donc c est pas la voie lactee et les dates sont fausses

Je a dit…

Vous avez tout à fait raison, Toto Quili ! Ceci n'est pas l'univers officiel de "Star Wars", ni de "Star Trek" d'ailleurs. J'emprunte du matériau que je remanie librement, pour me divertir. Je m'amuse à créer un ensemble cohérent entre les différents univers des classiques de la science-fiction, que j'aime bien. C'est un peu comme un "syncrétisme" en termes religieux. On prend de l'ancien, on mélange et on fait du nouveau.

Toutefois, pour reprendre votre citation, «il y a très longtemps dans une lointaine galaxie», rien ne dit que la personne qui formule cette sentence la prononce aujourd'hui et depuis notre galaxie la Voie Lactée. Imaginons que ce soit un lointain descendant des Humains, au moins 11.000 ans dans notre futur, et qui se serait installé dans une galaxie lointaine de la Voie Lactée ... Vous voyez, tout redevient possible !