dimanche 20 août 2017

Shade a bu.

La petite Intombazane naquit sur une planète orbitant à la lisière intérieure de la zone habitable de son système solaire, exposée aux rayonnements intenses de son étoile orange.
A la puberté, elle devint une femme d'une très grande beauté que de nombreux prétendants s'empressèrent de courtiser ... jusqu'à ce qu'elle soit foudroyée par une terrible maladie : le VVHMH.


Le Virus Vampirique Humain/Métahumain, plus connu sous le sigle VVHMH, est un virus qui possède plusieurs variantes (ou souches) et qui affecte le corps et l'esprit des métahumains infectés.
Sur le monde rural Iplanethi, il n'y avait aucun traitement et aucun vaccin au VVHMH.
Intombazane quitta son village et rejoignit l'astroport le plus proche pour commencer une vie solitaire, nocturne, en offrant ses services (et ses dons de tueuse) aux plus offrants. Elle prit le pseudonyme de "Shade, la buveuse de sang" (ou "Ombre sadique").


C'est en menant cette vie en marge de la légalité que la réputation de Shade arriva aux oreilles du Capitaine Alf (un cyborg). Lors d'une escale dans l'astroport où elle sévissait, elle embauchée parmi l'équipage hétéroclite de corsaires du Capitaine Alf.
C'est ainsi qu'elle quitta définitivement son monde natal à bord du navire spatial Fleur d'Hassadan et qu'elle travailla désormais exclusivement pour Alf. 


Toutefois, la maladie gagnait du terrain (perte totale de pilosité, allergie chronique à la lumière...) et la santé mentale de Shade s'en trouvait affectée. Elle devenait un Nosferatu. Heureusement, grâce aux gains réalisés au sein de la Confrérie des Corsaires, Shade put stabiliser l'infection tout en conservant une bonne partie de ses pouvoirs.


Lorsque le corsaire Alf devint immensément riche (en accumulant des butins prodigieux) puis lorsqu'il épousa une jeune Aristo sur une planète des Marches lointaines, Shade resta à ses côtés, fidèle au Capitaine qui lui avait sauvé la vie.


Shade devint une dame de compagnie (et garde du corps) de l'épouse du Capitaine Alf, la Noble Victoria, Marquise de Calypso, et son buste orna même l'entrée des appartements privés de sa Seigneurie.

vendredi 18 août 2017

Belluaire

Les Belluaires sont des personnages de fictions dans le cycle de Dune de Frank Herbert, ainsi que dans les écrits suivants de Brian Herbert et Kevin J. Anderson.
Les Belluaires se sont établis en confrérie sur un groupe de planètes au cours de la Grande Dispersion.
Ils semblent être les maîtres des Futars.

Origine du terme

Les belluaires sont des gladiateurs luttant avec des bêtes féroces. Par analogie, le terme est employé pour désigner les dompteurs modernes, notamment ceux qui exerçaient leur profession dans les ménageries foraines du XIX e siècle jusqu'au début du XX e siècle.

 http://www.artnet.com/WebServices/images/ll00019lld7x0GFgR4qCfDrCWvaHBOckVzD/jean-l%C3%A9on-g%C3%A9r%C3%B4me-belluaire-ou-plaudite-cives.jpg

Futar

Les Futars sont des hybrides humains de l’univers de fiction de Dune de Frank Herbert.
Les Futars apparaissent dans les deux derniers livres de la saga initiale, Les Hérétiques de Dune et La Maison des mères. Ce sont des êtres hybrides moitié homme moitié félin, capables d’une grande férocité grâce à leur ADN animal. Ils sont également dotés d’un sens de l’odorat très aiguisé qui achève d’en faire des chasseurs par excellence.
Il transparaît dans les écrits de Frank Herbert que ces créatures ont été créées dans la Grande Dispersion, et qu’ils sont revenus avec les Honorées Matriarches. En réalité, les Futars ont été créés à l’origine pour traquer les catins, mais ceux qui reviennent dans l’ancien Empire sont ceux qui ont été capturés et asservis par ces dernières.
Il existe un lien étrange entre les Futars et des êtres nommés Belluaires. Les Belluaires pourraient être les créateurs des Futars, ou à tout le moins leurs maîtres. En effet lors de l’attaque de Gammu par les Honorées Matriarches, les Futars viennent se mettre sous la protection des Bene Gesserit, croyant que ces dernières étaient des Belluaires.
Dans Les Chasseurs de Dune de Brian Herbert et Kevin J. Anderson, poursuivant la saga initiale, le lien entre les Belluaires et les Futars est avéré. Dans cet ouvrage, l’origine des Futars est confirmée comme étant dans la Grande Dispersion, au sein de la confrérie de planètes Belluaire. Des Tleilaxus «égarés» sur ces planètes auraient appris aux Belluaires comment manipuler les gènes afin d’obtenir des créatures capables de les protéger contre les Honorées Matriarches, et même de chasser ces dernières : les Futars.

https://danienlared.files.wordpress.com/2008/10/futars.jpghttp://www.internationalhero.co.uk/v/vincent1.jpg

Honorées Matriarches


Les Honorées Matriarches constituent une organisation rappelant le Bene Gesserit dans le cycle de fiction de Dune de Frank Herbert. Elles apparaissent dans les derniers volumes du cycle, après la Grande Dispersion. Elles font leur apparition dans Les Hérétiques de Dune et leur rôle est central dans La Maison des Mères.
Composée de femmes, ses membres utilisent des pouvoirs Bene Gesserit, notamment ceux ayant trait au sexe ou au combat. Il semble que les Honorées Matriarches revenues de la Dispersion soient issues d’une union entre les Truitesses de l’Empereur Dieu de Dune Leto II et des Sœurs du Bene Gesserit, dont la discipline se serait relâchée avec l’éloignement. La principale différence avec le Bene Gesserit vient de l’expansion « par milliards » du nombre de membres de cette organisation. Dénuée de la planification stratégique du Bene Gesserit, elle ne vise que l’extension et la victoire par le surnombre et la violence. Elles sont ouvertement en guerre contre le Bene Gesserit, la congrégation des Sœurs du Bene Gesserit les appelant « Catins de la Dispersion ».
Elles portent souvent un uniforme : une tenue colorée moulante avec une cape.
Elles utilisent une sorte de drogue à base d’adrénaline qui a pour effet de colorer en orange leurs yeux quand elles sont en furie.
Elles détruisent Dune à la fin du livre Les Hérétiques de Dune, tuant au passage Miles Teg, Bashar d’une troupe combattants au service de Bene Gesserit, et annihilant la totalité de la production d’Épice. Seul un ver sera sauvé et réimplanté sur la planète du Chapitre Bene Gesserit. En attendant sa maturité, la totalité de l’Épice provient des stocks cachés de la Guilde spatiale.
Il apparaît que les Honorées Matriaches ont des poursuivants dans leur retour dans le vieil Empire. Les Futars les chassent, et un ennemi qui semble invisible les traque encore plus impitoyablement.
Dans Les Chasseurs de Dune de Brian Herbert et Kevin J. Anderson, Murbella parvient à retrouver l’origine de ses ancêtres Honorées Matriarches en passant outre les blocages de sa Mémoire Seconde. Les Honorées Matriarches seraient en effet issues de Bene Gesserit et Truitesses égarées. Mais une autre composante expliquerait leur caractères violent et revanchard envers les Hommes, et en particulier les Tleilaxu dont elles ont oblitéré la majorité des mondes. Au cours de la Grande Dispersion, les égarées se seraient posées sur des mondes Tleilaxu et auraient eu l’occasion d’observer le sort que réservaient les gnomes à leurs femelles, transformées en matrices décérébrées sans aucune liberté : les cuves Axolotl. Les égarées se seraient alors retournées contre les Tleilaxu et auraient libéré les femmes Tleilaxu. Beaucoup de ces dernières moururent. Celles qui se remirent des traitements des gnomes Tleilaxu apportèrent au mouvement des égarées leur volonté de se venger de leurs anciens tortionnaires.

https://i.pinimg.com/564x/3a/e0/cc/3ae0cc559ee63d333e9d5adc0f311176.jpg
https://i.pinimg.com/600x315/66/d5/da/66d5da43f25458afcd7a9e94a4457ec6.jpg
https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/236x/8c/69/be/8c69be8c72c5f49c290e5cd0a592048f.jpg
https://i.pinimg.com/736x/67/aa/7c/67aa7cb649bdeff419b9da5c982ac775--vampire-books-vampire-eyes.jpg

vendredi 28 juillet 2017

Mantis (comics)

Mantis, la Madonne Céleste, est une super-héroïne appartenant à l’univers de Marvel Comics. Elle a été créée par Steve Englehart, et est apparue pour la première fois dans Avengers #112, en 1973. C’est un personnage bien particulier puisque son créateur l’a utilisée successivement chez Marvel, DC Comics, Eclipse et enfin Image Comics, avec des différences minimes de nom ou d’apparence. Elle a depuis réintégré la maison d’édition qui l’a vu naître.

Alias Willow, Lorelei, Mandy Celestine, Déesse de la vie
Naissance Hué, Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Origine germano-vietnamienne
Sexe féminin
Cheveux noirs
Yeux verts
Activité aventurière, conseillère, ancienne serveuse, prostituée, Madone Céleste
Caractéristique peau verte
Pouvoirs spéciaux contrôle complet sur son corps, agilité développée, accélération de son rythme de guérison, extraordinaires capacités en arts martiaux, capacité empathique, projection de sa conscience hors de son corps
Adresse Grand Nuage de Magellan
anciennement : Temple des Prêtres de Pama, Hô-Chi-Minh-Ville, Manoir des Vengeurs (New-York), Résidence des Vengeurs (Californie)
Famille Gustav Brandt (père)
Lua Nguyen Brandt (mère †)
Khruul (oncle)
le doyen des Cotatis (époux)
Sequoia « Quoi » (fils)
Affiliation Gardiens de la Galaxie
Les Vengeurs
Les Vengeurs de la côte ouest
Entourage Surfer d'argent
Jacques Duquesne alias Swordsman

  

Biographie du personnage

Origines

Mantis est née au Viêt Nam, fille d’une paysanne et de l’allemand Gustav Brandt (la Balance du Cartel du Zodiaque). Elle fut élevée au temple de Pama, une secte de Krees, qui pensait qu’elle deviendrait la Madonne Céleste et engendrerait avec le plus vieux Cotati le Messie Céleste, l’être le plus important de l’univers. Elle y apprit les arts martiaux puis subit un lavage de cerveau et fut renvoyée vers la civilisation, où elle échoua comme prostituée puis serveuse dans un bar. Elle y rencontra Swordsman et tous deux devinrent par la suite membres des Vengeurs.

Membre des Vengeurs

Les Vengeurs découvrirent que la Balance était le père de la jeune femme et qui l’avait élevée. Elle aida l’équipe à battre Star-Stalker, puis Thanos, et ensuite Klaw et Solarr. Elle combattit également Nuklo, ainsi qu’Ultron au mariage de Vif-Argent et de Crystal.
Toujours au sein des Vengeurs, elle fut attirée pendant un temps par la Vision, délaissant au passage Swordsman. Cependant l’androïde ne répondit pas à ses sentiments. Elle vit son amant se faire tuer par Kang le Conquérant et affronta les Trois Titans. Elle apprit ses origines véritables lors de la guerre Kree-Skrull, sa relation avec les Cotatis et les prêtres de Pama. Elle épousa un Cotati qui avait investi le corps de Swordsman, quittant la Terre pour vivre avec lui.

Mère céleste

Elle revint sur Terre pour donner naissance à Séquoïa et prit l’identité de Mandy Celestine, habitant dans le Connecticut. Lors d’une aventure contre les Doyens de l'Univers, le Surfer d'Argent tomba peu à peu amoureux d’elle, transformée physiquement et obligée d’abandonner son enfant. Elle fut laissée pour morte dans une explosion mais survécut à l’insu de tous, souffrant toutefois d’amnésie et d’un dédoublement de personnalité post-traumatique.
De retour sur Terre, elle prêta main forte aux Quatre Fantastiques et les aida à battre Kang. Ensuite, elle repartit vivre dans l’espace avec les Cotatis.

The Crossing : l’identité de Mantis est usurpée

On ne revit Mantis que bien plus tard, dans l’arc narratif controversé des Vengeurs The Crossing. Au cours de cette aventure, elle revint mariée à Kang, en tant qu’ennemie des Vengeurs. Elle affronta son père, devenu Moonraker chez Force Works, et le Cotati qui l’avait inséminée. Cette histoire souleva un tel tollé chez les lecteurs que le scénariste Kurt Busiek opéra un retcon (modification a posteriori de la continuité), faisant de Mantis un Space Phantom.
Elle retourna une nouvelle fois sur Terre pour rassembler sa psyché éparse (« mère, prostituée, monstre, mystique et Vengeur »). Apaisée, elle repartit dans l’espace pour sauver son fils, Quoi, du monstrueux Thanos.
Elle apparut à nouveau dans le story arc Avengers Disassembled, en 2004, mais il semble qu’il se soit agi d’une illusion créée par la Sorcière Rouge.

Annihilation Conquest

En 2007, Mantis fit une apparition dans le crossover Annihilation Conquest. Prisonnière des Krees, elle devint volontaire pour intégrer l’équipe commando de Peter Quill, les Gardiens de la Galaxie. Après la défaite d’Ultron et de la Phalanx, elle s’installa sur la station Knowhere, devenant conseillère et médiatrice du groupe, dont les origines cosmopolites faisaient que des membres aux esprits très différents ne s’entendaient pas toujours.

L’Invasion Secrète

Lors de l’invasion Skrull, les Gardiens de la Galaxie découvrirent que Mantis utilisait ses pouvoirs mentaux pour les adoucir et les faire coopérer, à la demande de Peter Quill.

Pouvoirs et capacités

  • Mantis a été initiée dès son plus jeune âge aux arts martiaux Kree, lui donnant des réflexes incroyables. Elle base ses attaques sur les points faibles et l’équilibre de ses adversaires, et on l’a déjà vu faire tomber Thor.
  • Experte en méditation, elle contrôle les fonctions de son corps, comme son rythme cardiaque et sa respiration. Elle récupère très vite en cas de blessure, si elle passe son temps en repos et en méditation totale.
  • Elle possède un degré d’empathie psychique, un pouvoir télépathique assez faible qu’elle utilise pour ressentir les émotions. En se concentrant, elle peut légèrement calmer les personnes qu’elle côtoie.
  • À la suite de sa communion avec le Premier Cotati, elle a développé un lien végétal, lui permettant de communiquer avec la flore et la contrôler légèrement, à proximité.
  • Elle possède enfin un pouvoir de transfert astral mais ne l’utilise plus. Elle s’en servait pour voyager à travers les planètes.
  • Elle a récemment développé d’autres pouvoirs mentaux, comme la précognition (non-contrôlée), la pyrokinésie de matière organique et l’invisibilité aux senseurs de la Phalanx.






dimanche 28 mai 2017

VALERIAN Final Trailer (Extended) 2017

Enfin l'adaptation cinématographique de la bande-dessinée française "Valérian, agent spatio-temporel" tellement pillée par le cinéma par le passé.

Here is the Final Trailer for Valerian + extended with the other ones (In case u missed it)



Sourcehttps://youtu.be/ChVRE7z5_MM

vendredi 26 mai 2017

Vrijbuiter

De vrij (libre) +‎ buit (butin) +‎ -er (suffixe -eur -ier).


Le mot flibustier est issu de l'ancien anglais « flibutor » dérivé du néerlandais vrijbuiter (il se traduit par "freebooter" en anglais, littéralement « qui fait du butin librement » ou « libre butineur »).  

Certaines sources citent comme origine le mot flibot (sorte de petit bateau), d’autres préfèrent free booter (libre pillard), et font remonter leurs pratiques aux traditions de la soldatesque en Europe.

Selon le centre de ressources lexicales du CNRS, ce terme apparaît dans le vocabulaire français au milieu du XVIIe siècle sous la forme friboutier. Il désigne alors un « corsaire des îles d'Amérique ».

À partir du XVIIIe siècle, son sens évolue pour prendre celui d'un homme malhonnête, d'un escroc.