dimanche 11 octobre 2009

Publicité pour un livre

S'appuyant sur les grands classiques de la science-fiction (et du space opera en particulier), ce livre propose une Histoire du futur cohérente entre les principales épopées galactiques.


Pour se procurer ce livre :

http://www.lulu.com/product/livre-reli%c3%a9-%c3%a0-couverture-rigide/lhistoire-du-futur-dapr%c3%a8s-les-classiques-de-la-sf/5213703
ou
http://www.lulu.com/product/t%c3%a9l%c3%a9chargement/lhistoire-du-futur-dapr%c3%a8s-les-classiques-de-la-sf/5213701

mardi 1 septembre 2009

Les empires intergalactiques aux portes des Cinq Galaxies

Le Groupe local est le petit amas de galaxies auquel appartient la Voie lactée. Il est formé d'une trentaine ou quarantaine d'objets principaux, principalement distribués en deux sous-groupes : le premier centré sur notre Galaxie, le second avec M 31 (Andromède) pour centre. Une poignée de galaxies naines dispersées complètent l'ensemble, à l'intérieur d'un volume dont le rayon est de l'ordre de 3 à 4 millions d'années-lumière.


Les deux membres principaux de ce groupe sont la galaxie d’Andromède (M31) et notre Galaxie, chacune d’elles possédant son propre système de galaxies satellites.

Autour de la Voie lactée, gravitent les deux nuages de Magellan et les galaxies du Grand Chien, du Sagittaire (qui forment l'essentiel des Cinq Galaxies, politiquement et historiquement interdépendantes), de la Petite Ourse, du Dragon, de la Carène, du Sextant, du Sculpteur, du Fourneau, du Lion I, du Lion II et du Toucan. La galaxie naine du Grand Chien est la galaxie la plus proche de la nôtre, à environ 25 000 années-lumière de distance.

Le système d’Andromède comprend M32, M110, NGC 147, NGC 185, Andromeda I, Andromeda II, Andromeda III et Andromeda IV. La galaxie du Triangle (M33), la troisième plus grande galaxie du Groupe local, qui est ou n’est pas un compagnon de la galaxie d’Andromède, mais possède probablement la galaxie naine des Poissons comme satellite.

Les autres membres du Groupe local sont gravitationnellement indépendants de ces larges sous-groupes.

Au delà, ou à la limite des Cinq Galaxies, certains empires galactiques ont vu le jour et ont jadis pris contact avec les Humains ou leurs lointains ancêtres les Terriens.

Les Krees du Grand Nuage de Magellan



A l'origine, la planète mère, Kree-Lar, abritait, fait rare, deux espèces intelligentes dominantes. Une espèce humanoïde très proche de la race humaine, mais à peau bleue, qui se nommait elle-même : les Krees. A leurs côtés, vivait une autre espèce, d'origine végétale, les Cotatis, sans doute plus évoluée intellectuellement, mais physiquement limitée en termes de mobilité, qui possèdait notamment la capacité de communiquer par télépathie. Compte tenu de la taille de la planète, les deux vivaient côte à côte, sans beaucoup d'interactions.

Mais voici plusieurs millénaires, alors que les Krees étaient arrivés, en termes d'évolution, à ce qui correspondrait à l'age de bronze sur Terre, la planète fut visitée par une autre espèce extra-terrestre très évoluée, les Skrulls. Humanoïdes descendant d'une espèce reptilienne, les Skrulls, depuis plusieurs siècles, élargissaient leur empire en englobant dans celui-ci les mondes moins avancés qu'ils rencontraient. En échange de la technologie, ils s'assuraient l'allégeance de ces planètes (selon le principe de l'Elévation, toujours en cours dans les Cinq Galaxies) qui étaient ainsi conquises sans combat. Arrivés sur Kree-Lar, à l'extrême limite de leur zone d'influence, les Skrulls, pour la première fois de leur histoire, se trouvèrent face à un dilemme : quelle espèce, Kree ou Cotatis, aurait le droit de bénéficier de la technologie Skrull ? Les Skrulls proposèrent un test pour déterminer quelle serait l'espèce choisie. Ils transportèrent des membres des deux espèces dans une zone neutre, très éloignée : sur la Lune de la planète Terre (Sol III). Ils créèrent une arène, la Zone Bleue oxygénée, et laissèrent les représentants de chaque espèce avec des ressources pour créer un projet. Les Krees construisirent une ville, les Cotatis un jardin. Une année plus tard, les Skrulls revinrent et les Cotatis furent choisis. Jaloux, les Krees tuèrent tous les Skrulls de l'expédition et volèrent leur vaisseau. Ils retournèrent sur Hala et commencèrent à copier la technologie Skrull.

Rapidement, les limites du système planétaire Hala furent dépassées et l'Empire Kree s'étendit à tout le Nuage de Magellan, sous l'autorité de l'être appelé Intelligence Suprême ou Supremor.

L'espèce se scinda progressivement en trois branches. Les Krees originels ressemblaient aux Humains mais avec la peau bleue. Ils étaient plus forts toutefois et avaient besoin de plus d'azote pour respirer correctement. Une autre sous-espèce, très prolifique, avait la peau rose, et pouvait se faire passer pour des Humains des zones tempérées. Ces Krees à peau rose (appelés "blancs") devinrent bien plus nombreux que les "bleus" (qui se considèraient comme des pur-sang, des nobles, et désapprouvaient totalement la mixité raciale). Puis, l'Intelligence Suprême mit en place un plan pour faire évoluer de nouveau son espèce, et l'irradia avec une Néga-bombe, tuant 90% des Krees. La nouvelle sous-espèce résultant de la mutation provoquée par la bombe se nomma Ruul. Ils eurent la peau grise et des tentacules faciaux. Certains individus possédèrent un pouvoir génétique d'adaptation à leur environnement en cas de besoin (respiration aquatique...).

Au XVIème siècle de l'EG, ces trois sous-espèces n'occupent plus que des bastions rétrogrades (et souvent violents) sur quelques planètes du Grand Nuage de Magellan.

Les Azadiens du Petit Nuage de Magellan

Selon le genre auquel ils appartiennent, ces humanoïdes peuvent être soit mâles, soit femelles, soit apicaux. Lors de la reproduction, les mâles fécondent les apicaux. Puis, ceux-ci implantent leurs œufs fertilisés dans l'utérus des femelles.
Sur le plan social, les apicaux représentent le sexe dominant. Ce sont eux qui occupent les postes les plus prestigieux. Quant aux mâles, ce sont généralement des soldats. Pour ce qui est des femelles, elles sont habituellement considérées comme des objets.

L'Empire d'Azad est intolérant (sexiste), décadent et hiérarchisé. Pour les Azadiens, le jeu d'Azad est essentiellement un moyen d'acquérir un statut, de structurer leur société.

Cet Empire sera visité, et chamboulé, par un émissaire de la Culture, Jernau Morat Gurgeh, qui participera victorieusement au grand jeu d'Azad, avec l'aide du drone Flère-Imsaho.

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27homme_des_jeux

Les Skrulls d'Andromède



D'après la mythologie des Skrulls, il y a des millions d'années, les divinités connues sous le nom de Célestes effectuèrent des expériences génétiques sur leurs ancêtres reptiliens, ce qui résulta en la création de trois branches de Skrulls, qui se firent la guerre. Les Déviants — possédant le don de métamorphisme — triomphèrent, et exterminèrent tous les membres des deux autres sous-espèces, à l'exception de deux individus : le Skrull Eternel, Kly'bn, et le Prime Skrull de l'espèce originelle (susceptible de manipulations génétiques).

Les Skrulls modernes sont originaires de la planète Skrullos, dans la système Drox, de la galaxie d'Andromède. Ils étaient à l'origine une civilisation mercantile, intéressée par le libre échange et voulant partager leur technologie avec toutes les espèces qui pouvaient devenir leurs Clientes (au sens de l'Elévation). A ce titre, une délégation Skrull se rendit dans le système Hala, demeure des (à l'époque) barbares Kree et des pacifiques Cotati. Ils organisèrent une compétition pour déterminer avec laquelle de ces deux espèces intelligentes, les Skrulls allaient faire du commerce dans l'avenir. Les Cotati l'emportèrent mais les Kree vengeurs massacrèrent la délégation Skrull, prirent de force leur vaisseau spatial puis développèrent leur propre technologie pour entamer une interminable guerre avec les Skrulls.

L'agression Kree forca les Skrulls à devenir une civilisation militariste, et la guerre Kree-Skrull continua pendant des milliers d'années, avec seulement quelques brèves interruptions. Le monde-capitale Skrull fut plus tard déplacé de Skrullos vers Tarnax IV, lorsque leur empire s'étendait sur plus de cinquante systèmes.

Hélas pour ses habitants, l'entité cosmique Galactus consuma la planète Tarnax IV ce qui plongea l'empire Skrull tout entier dans un état de désarroi et de guerre civile. Au moins cinq seigneurs de la guerre rivalisèrent pour reprendre le contrôle de l'Empire, qui, selon les mondes, replongèrent dans un nouveau conflit Kree-Skrull ou se plaçèrent sous la vassalité des voisins Sh'iar.

Désormais, les Skrulls sont une espèce d'extra-terrestres déclinante, mais néanmoins connue pour ses pouvoirs de métamorphes. Dans leur état normal, ce sont des humanoides reptiliens à peau verte, au large menton et aux oreilles pointues. Leur faculté de changer de forme, qu'elle soit organique ou non (n'importe quel artefact de taille voisine), fait d'eux des experts en infiltration et en espionnage. Au combat, ils peuvent transformer leurs membres en masse ou en lame, ce qui peut les rendre dangereux. Ils possèdent encore une technologie très avancée, qui a permis à certains d'entre eux d'être entrainés et altérés pour devenir des super-soldats, combattants d'élite utilisant les pouvoirs des Elémentaires du Feu, de l'Eau, de la Terre ou de l'Air. Avant l'Invasion Secrète de plusieurs planètes, les Skrulls ont fait de grands progrès sur la dissimulation à la télépathie, au conditionnement mental, à la détection mystique ou génétique, de sorte qu'il était impossible de les différencier de leurs cibles originales.

Les Sh'iar d'Andromède

L'Empire Shi'ar (ou Imperium) aussi appelé Aerie, est une vaste collection d'espèces extra-terrestres, de cultures et de mondes situés au-delà des empires Skrulls et Kree. C'est le plus jeune et le plus puissant des trois Empires.

Son peuple fondateur est d'origine aviaire, comme en témoigne les plumes qu'ils ont à la place des cheveux et poils. Ils ont toutefois une morphologie humanoïde. Sous le règne de l'impératrice Lilandra, un lien psychique fut établi avec un puissant télépathe Humain (la Voie Lactée et Andromède étant pourtant distantes de plus de 2 millions d'années-lumière !) lors d'un l'alignement sidéral qui provoqua l'ouverture du cristal de M'Kraan. Cet épisode provoqua l'intervention de la mystérieuse divinité connue sous le nom de Phoenix ou Phoenix noir (capable de détruire une planète habitée).

Technologie
Les Shi'ar possèdent des technologies incluant :
- des vaisseaux spatiaux hyperluminiques
- des armes énergétiques dans leurs vaisseaux et comme armes de poing
- des champs de force
- des communications plus rapides que la lumière
- la technologie de téléportation
Les Shi'ar possèdent aussi des technologies spécifiques, incluant :
- la technologie holographique (pour des salles d'entraînement/simulation)
- la technologie Cloaque rendant un vaisseau complètement invisible
- des Portes des Etoiles, fonctionnnant en réseau. Elles sont utilisées pour voyager sur de très grandes distances. Il existe des Portes installées sur le sol des planètes (utilisées pour des déplacements personnels) et d'autres énormes versions de Portes situées dans l'espace (utilisées par les vaisseaux spatiaux)
- la technologie Craque-étoile : l'arme ultime Shi'ar. Le Craquétoile provoque la destruction d'une étoile en supernova

La plupart, si ce n'est tous les objets de haute technologie Shi'ar sont conscients.

Culture - Philosophie
Traditionnellement, l'Imperium a absorbé aggressivement les nouvelles cultures. Le mythe des divinités Shi'ar Sharra et K'ythri est une parabole qui guide la philosophie expansionniste Shi'ar : "Sharra et K'ythri sont les dieux du mariage. Des dieux qui ne voulaient pas se marier, mais ont été forcés à le faire. Dans le mariage, ils trouvèrent la force, et dans la force, ils trouvèrent l'amour. C'est ce que l'Imperium Shi'ar fait. Il épouse les autres cultures. Lors de noces violentes."
Il existe aussi d'anciennes traditions aggressives et violentes, comme le Rite d'Arin'nn Haelar, qui est un combat à la mort. Ce rite peut être invoqué pour régler des désaccords et leurs résultats sont acceptés par l'Imperium.

Politique
Bien que l'Empire ait grandi jusqu'à inclure des centaines de milliers d'espèces intelligentes différentes, et autant de mondes, l'espèce Shi'ar contrôle et gouverne à elle seule l'empire. C'est un pouvoir extrêmement centralisé qui est situé sur le monde-capitale Chandilar, tandis que le monde natal des Shi’ar est appelé Aerie (mais le doute plane sur l'existence même de cette planète). Le dirigeant de l'empire porte le titre de Majestor (mâle) ou Majestrix (femelle), position héréditaire, occupée par les membres de la famille royale des Shi'ar. La lignée de sang royal porte le nom de Neramani.
L'Empire Shi'ar fut l'une des plus avancées et des plus expansives civilisations du proche univers, s'étendant sur des galaxies entières (Andromède et ses satellites). Il fonctionne principalement selon une économie coopérative, entretenant le commerce avec les autres puissances galactiques. Mais toutes les espèces n'ont pas les mêmes droits au sein de l'Imperium, étant donné que les Shi’ar ont une influence disproportionnée au gouvernement.
L'Imperium est officiellement dirigé par un Haut Conseil, qui inclut des représentants d'une large majorité des espèces qui existent à l'intérieur de l'Empire. Cependant, en pratique, la tête du Conseil (le Majestor ou la Majestrix) exerce un contrôle strict sur le pouvoir exécutif mais peut aussi légiférer par des décrets impériaux qui ont force de loi.
Le chef de l'Empire est protégé par une garde personnelle, la Garde Impériale, qui est constituée des soldats d'élite sélectionnés dans tout l'Empire, et dirigée par un praetor. L'armée elle-même est essentiellement constituée de personnel Shi'ar, au moins en ce qui concerne les postes de commandement.
Bien qu'ayant des origines belliqueuses et militaristes, l'Empire Shi'ar a par la suite endossé le rôle de pacificateur dans de nombreuses affaires interstellaires. Par exemple, l'Impératrice Lilandra Neramani essaya d'instaurer la paix entre l'Empire Kree et l'Empire Skrull, et obtint un accord quand les deux parties voulurent mettre fin à la menace du Phoenix Noir, ou encore lorsqu'ils tentèrent d'obtenir vengeance après la destruction de Tarnax IV, le monde-capitale des Skrulls, par l'entité cosmique Galactus. Cependant, l'Impératrice Lilandra fut aussi personnellement responsable en autorisant l'usage de la Nega-bombe par l'Intelligence Suprême, qui dévasta l'Empire Kree (qu'ils annexèrent momentanément, nommant une Sh'iar vice-reine d'Hala, le monde-capitale Kree).
Les Shi'ar sont aussi en contact avec les Spartoi, une civilisation tout aussi technologiquement avancée.

samedi 1 août 2009

Les Cinq Galaxies


Groupe astronomique formé de :
- la Voie Lactée
- du Grand Nuage de Magellan (à 179.000 AL du centre de la Voie Lactée) d'une masse stellaire équivalente à 5% de celle de la Voie Lactée et d'un diamètre de 30%;
- et du Petit Nuage de Magellan (à 210.000 AL du centre de la Voie Lactée) d'une masse stellaire équivalente à 0,5% de celle de la Voie Lactée et d'un diamètre de 20%;

- de la galaxie naine du Sagittaire (à 50.000 AL du centre de la Voie Lactée) d'environ 10.000 AL de diamètre (10% de la Voie Lactée) et d'une masse stellaire équivalente à 0,1% de celle de la Voie Lactée;


- et de la galaxie naine du Grand Chien (à 42.000 AL du centre de la Voie Lactée) composée d'1 milliard d'étoiles (1% de la Voie Lactée)
... ainsi que d'une cinquantaine de galaxies naines ou ultra-naines et près de deux cents amas globulaires.

vendredi 24 juillet 2009

Conversion des dates

La conversion :
- des dates du Calendrier Sacré (fondé sur la Bible Catholique Orange dite "Livre des Accumulations", avec comme événement de référence la naissance du demi-dieu Jésus-Christ)
- en dates du Calendrier Humain (ou "Holocène")
... peut être réalisée en additionnant simplement 10.000.

Pour les dates antérieures à l'An 1 du Calendrier Sacré (qui ne comptait pas d'année 0), il faut soustraire ces dates au nombre 10.001.

Par exemple:
Ere Sacrée/Chrétienne ->Sacrées Ere Humaine/Holocène
16387 avant J.-C. -> - 6386 EH (fondation de la République Galactique)
10001 av. J.-C. -> 0 EH
10000 av. J.-C. -> 1 EH
1 av. J.-C. -> 10000 EH
1 EC -> 10001 EH
2009 EC -> 12009 HE
10000 EC -> 20000 EH (fondation de la Guilde Spatiale)

mardi 17 mars 2009

Métis

Dans la mythologie grecque archaïque, Métis (en grec ancien Μῆτις / Mễtis, littéralement « le conseil, la ruse ») est une Océanide, fille d'Océan et de Téthys. Elle est la personnification de la sagesse et de l'intelligence rusée.
Métis apparaît pour la première fois chez Hésiode, qui la décrit comme celle « qui sait plus de choses que tout dieu ou homme mortel ». Elle est la première épouse de Zeus. Alors qu'elle va accoucher d'Athéna, Ouranos et Gaïa prédisent à Zeus qu'un fils de Métis est appelé à le supplanter. Zeus recourt à la ruse et avale l'Océanide ; du fond des entrailles du dieu, celle-ci l'aidera ensuite à discerner le bien et le mal. Au terme de la grossesse, Athéna surgit toute armée du crâne de son père aidé par Héphaistos

mardi 24 février 2009

Après l'Empire

Le Grand Empire est tombé en miettes. Des confins de la galaxie, depuis la petite planète Terminus, un nouvel espoir voit le jour ... mais il n'est pas le seul.

12400-12900 : Expansion de la Fondation (guidée par son prophète holographique). Parallèlement : mise en oeuvre du Projet Gaïa. Et à l'autre bout de la galaxie : migration massive (fuite puis dévastations) des Honorées Matriarches.
12900-13000 : Le projet Galaxia (qui englobe celui de Gaïa) supplante celui de Second Empire. La fusion de toutes les branches de l'humanité donne naissance à une nouvelle espèce. En une seule génération, distinction entre homo finis (conscience cosmique supérieure) et homo novo (qui s'éteignent en moins d'un siècle). Les Dauphins et les Chimps deviennent les héritiers de l'Homme (un mythe qui a quitté la Galaxie "à bord" d'un système solaire complet), les dépositaires de sa mémoire (contenue dans l'Encyclopédie Galactique).

L'Empire remplace la République (naissance, apogée et déclin)

Après plus de quatre siècles d'existence, la Nouvelle République va céder la place à une organisation plus centralisée, où un individu unique incarnera l'Unimanité toute entière.

9050-9100 : L'Empire Galactique est fondé par Tortran "le Bâtisseur". Il fait de Prima, le joyau de la Loge Tekno, son monde-capitale.
9100-9200 : L'Empire "droïdien" lui succède mais est renversé lors de la révolte animaloïde.
9200-9300 : La Guilde prend à son tour le pouvoir. La capitale est transférée sur Xylos, dirigée par le Médiat Suprême. C'est à cette époque que se déroule l'épopée d'Axle Munshine.
9300-9500 : Pendant l'Âge d'or, le Daym supervise Empire, Lansall, Marches, Confed, Scientes, Erudes, Taj Rama, Eglise, Nautes et Andres. C'est le triomphe des guildes, le summum des arts. La Patrouille du temps est créée pour préserver l'Histoire.
9500-9800 : Hélas, l'Âge d'or est de courte durée. S'ensuit la "Décadence" avec le libertinage, la néo-féodalité, les matriarchies, la guerre des Marches et de nombreux scandales politiques ...
9800-10100 : Serena Butler déclenche le Jihad butlérien. Désormais, les psis remplacent les machines, le CHOM remplace la Hanse des Marchands, la Guilde Spatiale remplace la Guilde Navyborg.
10100-10193 : La nouvelle dynastie prend le nom de Corrino (du nom de la bataille durant laquelle elle remporta la guerre contre les Machines) et choisit comme monde-capitale : Salusa Secundus puis Kaitain.
10193-10600 : La dynastie Atréïdes lui succède. La capitale devient Arrakis (plus connue sous le nom de Dune). C'est à cette époque que se déroulent les épopées de Paul "Muad'Did" puis de son fils Leto II "le Tyran" (ou "l'Emprereur-dieu")
10600-10800 : Après la mort de Leto II, l'humanité sombre dans la "Grande dispersion" : famines, Âge sombre de la technologie, conflits innombrables (Krazilec), psinocides ...
10800-11000 : L'Inquisition se déchaîne. L'Empereur Osiris et ses Hauts seigneurs de Terra lancent les Marines de l'espace à l'attaque de toutes les abominations issues du Chaos.
11000-12000 : La Grande Charte Oecuménique est signée, l'Empire Pharaonique est proclamé (avec Planète d'Or comme monde-capitale). Il devient ensuite Galactique (avec à nouveau Prima, la Planète Centrale, comme capitale). Et enfin Grand Empire (capitale : Trantor).
12000-12100 : Les coteries aristocratiques supplantent la famille impériale. Parallèlement, l'Eglise du savoir suprême est instituée et la psycho-histoire du mathématicien Hari Seldon se développe.
12100-12300 : Hégémonie de la Fondation (basée sur la planète Terminus), et déclin annoncé de l'Empire.
12300-12400 : Chute brutale de Trantor, pillage des mondes impériaux désorganisés. L'Union des Mondes, commandée par un mutant empathe, domine brièvement la Fédération de la Fondation (en prenant Kalgan comme monde-capitale).

La nouvelle humanité intègre la République Galactique (au départ comme civilisation mineure puis, en son sein, devient la civilisation dominante)

L'Humanité se scinde en deux grands groupes. Le premier demeurera isolé tandis que l'autre franchira, étape par étape, tous les degrés vers la reconnaissance galactique.

5300-6000 : Les "Siècles de nuit" pendant lesquels les homo sapiens se retranchent dans leur "ceinture fossile"; tandis que les homo novo intègrent la Confédération Interstellaire (ou Ancienne République)
6000-7000 : Les humains peuplent de nouvelles planètes. C'est la Colonisation (guidée par l'Eglise de la Glorieuse Volonté, et encadrée par les chevaliers Jedi)
7000-7700 : Accélération du processus qu'on appelle désormais Expansion. La Loge Tekno est créée sur Sol 3, le Syndic Navyborg sur Edénis, et la Révolution du plaisir déclarée parmi tous les humains.
7700-8052 : L'Empire "étincelant" humain (TOG) écrase des révoltes avec barbarisme. Cela provoque la rupture de l'Accord fondamental (relative autonomie des humains).
8052-8100 : Chute de la Terre, Redécouverte de l'homme, accompagné de quelques guerres de divisions puis de la fondation d'un éphémère Empire "khanat" (qui aura pour mérite de créer le corps des Scorpionautes)
8100-8590 : La République est restaurée parmi l'humanité mais elle est vieillissante (Sénat corrompu, chevaliers Jedi dépassés par les intrigues des Sith, Programme génétique mis en place par l'ordre féminin du Bene Gesserit). Seul point positif : le servage est enfin aboli (officiellement).
8590-8620 : L'Empire "obscur" de Palpatine sème la terreur. Un cassemonde est même utilisé pour pulvériser une planète habitée ! Heureusement, l'Alliance Rebelle résiste à la dictature. Naissance de l'Eglise de la Vertu Démoniaque.
8620-9050 : Fondation de la Nouvelle République (nouvelle Académie Jedi par Luke Skywalker, couple présidentiel Han Solo et Leïa Organa).

Les fédérations interstellaires successives

Après avoir réussi leur union, les différentes communautés humaines du système solaire s'ouvrirent aux contacts interstellaires.

2740-3270 : La Fédération des Planètes Unies (ou Première Fédération humaine) est fondée. C'est à cette époque que se déroule l'épopée de Star Trek
3270-3400 : Inter-regnum (guerres, éclatement, hétérogénéité ...)
3400-3500 : Création de la Deuxième Fédération humaine avec la Terre (Sol 3) comme monde-capitale.
3500-3800 : La capitale est transférée sur Vega 9 car la Terre est déchirée entre Colons (nouveaux explorateurs) et Spatiens (descendants du Premier Âge de l'espace).
3800-4100 : Interrègne : de nombreuses guerres conduisent à la libération de la Terre mais surtout à la vitrification de 70% de sa surface !
4100-4180 : La Troisième Fédération humaine est fondée avec, comme capitales successives provisoires : Véga, le planétoïde artificiel Mechanistra et Mars.
4180-4500 : Finalement, le monde-capitale devient Vénus (Sol 2). A cette époque, se développent l'Eglise de l'Expansion et la Guilde des Transferts.
4500-5200 : L'autorité centralisée cesse d'être et est remplacée par plusieurs Royaumes des étoiles (Empire de Canope, ...). Chaque secteur est ébranlé par des Guerres de zones, entre humains ou contre des civilisations E-T.
5200-5300 : L'évolution, accélérée par l'existence dans des environnements différents, et par les radiations cosmiques lors des voyages spatiaux innombrables, a conduit à la Confusion des Races : entre homo sapiens "fossiles" et homo novo (dotés de nouvelles capacités psychiques).

L'ère post-apocalyptique (sur Terre et dans le système solaire)

Plusieurs milliards d'êtres humains sont anéantis en quelques secondes. La Terre est couverte de cendres radioactives ...

2100-2250 : Les rescapés de la guerre thermonucléaire sont entassés dans des Méga-cités autonomes et soumis à l'Instrumentalité du genre humain.
2250-2446 : Le Saint-Empire Terrien (Triplanétaire) est édifié, mais se heurte à de nombreuses guerres (joviennes, ... )
2446-2560 : La planète Terre est brutalement divisée en 6 provinces et Sol (le système solaire) en colonies indépendantes.
2560-2700 : La Terre est réunifiée (soumise à une dictature et au culte du dieu Ford)
2700-2740 : L'Etat mondial et l'unité politique du système Sol sont restaurés (début des relations interstellaires pacifiques)

Quatre périodes de l'Histoire du futur

1) L'ère post-apocalyptique (sur Terre et dans le système solaire).
La science-fiction, et plus particulièrement le space opera, a connu son apogée dans les années de la "guerre froide" entre les Etats-Unis d'Amérique et l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Tout naturellement, le futur proche décrit dans les livres, BD et autres supports est sombre, marqué par la peur de la guerre thermo-nucléaire ou de quelconques destructions de masse.
Mais même dans les romans les plus noirs, il y a toujours l'espoir que l'humanité parviendra à se relever, à reconstruire sa civilisation et même à faire mieux qu'avant. Ayant frôlé la destruction totale, les humains vont s'unir et partir à la conquête de l'espace. Dans un premier temps, c'est le système solaire seulement qui sera leur terrain d'action mais bientôt, grâce à d'inévitables progrès technologiques, c'est la route des étoiles qui s'ouvrira à eux.

2) Les fédérations interstellaires successives.
En explorant le cosmos, l'humanité va rencontrer d'autres civilisations. Les moins développées seront colonisées sans merci (comme ce fut si souvent le cas durant l'Histoire, la vraie). Les autres, nos égales, seront des rivales combattues férocement avant d'éventuellement devenir nos alliées.

3) La nouvelle humanité intègre la République Galactique (au départ comme civilisation mineure).
Puis, un jour, les humains découvriront que d'autres civilisations beaucoup plus puissantes, ne se contentaient pas comme eux d'une domination interplanétaire ou même interstellaire (dans un rayon relativement proche de leur système d'origine). De grandes civilisations "galactiques", associées en une sorte d'Organisation des Nations Unies version science-fiction, contrôlaient depuis fort longtemps la Voie Lactée et peut-être même l'espace au-delà de notre seule galaxie.

4) L'Empire remplace la République (naissance, apogée et déclin).
Admise au départ comme civilisation mineure, l'humanité va peu à peu devenir la civilisation dominante au sein de l'organisation galactique. L'idéologie "impérialiste" des auteurs de référence, pour qui civiliser était peut-être synonyme de dominer, conduit généralement à l'édification d'un système politique où l'humain s'impose tandis que les autres civilisations sont progressivement réduites aux seconds rôles voire ne sont même plus citées.
Mais comme tout belle histoire a une fin, l'empire humain ne durera pas éternellement ...

lundi 23 février 2009

Reconstructionnisme ou revivalisme

Le reconstructionnisme est le fait de rétablir et de pratiquer des religions la plupart du temps polythéistes (païennes), en s'appuyant sur des bases historiques, dans le monde moderne. Cette tentative peut être plus ou moins stricte selon les ressources archéologiques, documentaires ou livresques disponibles, ou selon les possibilités des personnes impliquées.

Il existe un reconstructionnisme celtique, un autre germanique (Odinisme ou foi Asatru), un autre égyptien (Kémitisme), un autre romain (soutenu en particulier par l'organisation Nova Roma), un autre hellénique (YSEE en Grèce, et nombreux groupes aux États-Unis mais dispersés), etc.

Certains auteurs de science-fiction ne se sont pas privés d'utiliser cette démarche pour justifier l'existence, dans un lointain futur, des religions ou pratiques contemporaines. Ainsi en va-t-il du "revivalisme" de l'Israël Secret ou encore de la Bible Catholique Orange dans Dune (de Franck Herbert); mais ce ne sont que deux exemples parmi d'autres.
(Voir http://revel.unice.fr/cycnos/document.html?id=589)

Yuuzhan Vong

Les Yuuzhan Vong sont une race d'extraterrestres venant d'en dehors des bordures de la galaxie.

Les Yuuzhan Vong, dans leur galaxie d'origine, vivaient en clan. Ayant un contact particulier avec les dieux, les Yuuzhan Vong pouvaient lire précisément leurs messages. Les dieux dirent un jour qu'une personne élue dirigerait la galaxie et l'univers. Les clans se firent la guerre en pensant que leurs chefs respectifs étaient cet "élu". Vers la fin de cette guerre, il ne restaient plus que deux clans. C'est à ce moment qu'apparut une nouvelle technologie organique basée sur les fluctuations gravifiques artificielles. Cette technologie fut appelée "basal dovins". Les Yuuzhan Vong se servirent de cette nouvelle arme tout autant pour l'attaque (décentrements d'orbite de lunes et de planètes entraînant la collision de deux astres ou plus) que pour la défense (aspiration de projectiles).

Lorsque la guerre eut trouvé fin, la galaxie des Yuuzhan Vong n'était plus habitable ! Shimrra, l'"élu" aussi appelé seigneur suprême, eut une vision lui dévoilant les plans de vaisseaux-mondes capables de passer d'une galaxie à une autre. Croyant que ceci signifiait que les dieux souhaitaient des nouvelles conquêtes, il envoya ces navires explorer l'infini... Hélas, dans l'univers leurs chances d'arriver à un endroit souhaité sont presque infimes. Un jour pourtant, alors que les Vong commençaient à désespérer, Shimrra eut une vision et envoya d'un coup tous les vaisseaux-mondes disponibles vers la galaxie où grandissait la Nouvelle République...

A l'origine, ils avaient pour base une petite structure (un petit groupe) installée sur la lointaine planète Bimmiel. Ceci fut fait en vue d'une invasion de grande ampleur deux générations plus tard.

Cette invasion fut dictée par les croyances religieuses des Yuuzhan Vong. En effet ces derniers honorent plusieurs divinités dont les plus importantes sont :
- Yun-Yammka, aussi nommé le Massacreur
- Yun-Harla, déesse de la supercherie
- Yun-Shuno, le patron des Humiliés
- Yun-Yuuzhan, le Seigneur Cosmique, qui règne sur les autres divinités.

Les Yuuzhan Vong se considèrent comme une race divine car ils croient que Yun-Yuuzhan sacrifia certaines parties de son corps pour créer les autres dieux et le peuple Yuuzhan Vong. De ce fait ils considèrent que les autres formes de vie leur appartiennent, ils sont donc devenu maître dans l'art de la manipulation génétique. Ainsi que ce soit la plus petite bactérie ou le plus grand vaisseau, leurs vêtements ou leurs armes, tout ce que les Yuuzhan Vong utilisent et portent est vivant et adapté à les servir. Autrement dit, ils méprisent toutes les autres créatures pensantes et les exterminent; c'est ainsi que la majorité des espèces vivantes présentes sur leur monde furent massacrées lors de génocides, les rares survivants ont été réduit en esclavage et ont subi des modifications génétiques pour être exploités par les Yuuzhan Vong.

Les croyances religieuses soulignent deux concepts essentiels à leur façon de vivre : la valeur de la douleur et la prééminence de la mort. Ainsi donc pour les Yuuzhan Vong la souffrance est la plus grande vérité de l'existence. C'est pour cela qu'ils recherchent activement à la ressentir et si ils peuvent la subir, ils peuvent transcender leur enveloppe physique. C'est de plus une question d'honneur pour un Yuuzhan Vong de subir les plus atroces tortures sans murmurer car dans la société Yuuzhan Vong le statut social d'un individu est déterminé par les blessures et les cicatrices qu'il possède. Et c'est pourquoi la pratique le plus répandue des Yuuzhan Vong est l'amélioration physique.

Présente partout dans la société Yuuzhan Vong l'amélioration physique est une marque de statut et de respect, ainsi dans l'armée lorsqu'un subalterne est promu, on lui greffe des excroissances sur ses épaules pour retenir son manteau de commandant.

Autre point important de la psychologie des Yuuzhan Vong, leur aversion vis-à-vis de la technologie. En effet la technologie va à l'encontre de leurs croyances. Ainsi donc lorsqu'ils exploraient la galaxie ils virent des êtres vivants manipuler des objets non biologiques (robot, blasters) ce qui renforça la haine qu'ils avaient du peuple de la galaxie. Quand les prêtres Yuuzhan Vong prirent connaissance de la situation, ils décidèrent que tous ces peuples "barbares" étaient hérétiques et qu'ils devaient être puni ! La galaxie fut déclarée terre promise et une invasion se prépara.

Au combat les Yuuzhan Vong sont violents, extrêmement brutaux et sans pitié, n'hésitant pas un seul instant à sacrifier leur vie et celle des citoyens de la Nouvelle République lors de leur invasion, la mort étant pour eux l'accomplissement de leur vie. Les équipements Yuuzhan Vong sont en totale harmonie avec leurs croyances, ainsi ce qu'ils utilisent au combat est vivant, que ce soit des armes (le bâton Amphi), des armures (soudées à même le corps) ou des vaisseaux (le corail skipper). Les Yuuzhan Vong ne laissent que mort et chaos dans leur sillage. La Nouvelle République trouva en ces extraterrestres un ennemi bien pire et plus redoutable que l'Empire et ses vestiges qui, comparé à la menace que représente les Yuuzhan Vong, ne firent qu'ébranler légèrement le jeune gouvernement. Elle trouva dans les Yuuzhan Vong un peuple monstrueux et violent qui plongea la galaxie dans une période des plus chaotique, sonnant le glas de milliards d'êtres pensants (la plus terrible invasion qu'ait connu la Galaxie).

Avec les décès de leurs commandants suprêmes, Shimrra et d'Onimi, les Yuuzhan Vong se rendirent à l'Alliance Galactique afin de permettre à leurs survivants de vivre sur Zonama Sekot, laquelle était en fait plus proche de leur monde natal que n'importe quelle autre planète de cette galaxie. L'Alliance Galactique donna son accord et après que tous les Yuuzhan Vong fussent arrivés sur la planète, celle-ci partit pour les Régions Inconnues où elle et les Yuuzhan Vong pourraient se reconnaître sans aucune interférence extérieure, loin de la guerre.