lundi 28 février 2011

Les -‘.’-

Les -‘.’- : dictature techno NT 4

Les -‘.’- sont une race « manufacturée » créés par une civilisation disparue depuis longtemps pour exploiter des géantes gazeuses.

Ils vivent dans le méthane et l’hydrogène rendu liquide par la pression et la gravité et ne sont pas des vertébrés : ce sont en fait des amas de cellules a base de fibres de carbone qui peuvent s’organiser comme des pseudopodes quand le besoin s’en fait sentir. En gros se sont de grosses amibes qui flottent dans du gaz liquide sous haute pression et qui se crée des bras ou une forme pour les besoins qui se font sentir.

Ils disposent de trois centres nerveux, trois cerveaux qui travaillent en collaboration et qui explique en grande partie leurs langues comme on le verra plus loin.

Leur mode de reproduction est une mixion scission : deux créatures se mélent, mélangent leur patrimoine génétique et leur mémoire et se divisent en quatre juvéniles.

Lorsqu’ils interagissent avec les humains ils se déplacent dans leur liquide nourricier a l’intérieur d’une cloche de matière extrêmement résistante renforcée de champs de force sur suspenseur antigrav. A la base de cette cloche il y a un petit écran qui leur permet de communiquer en langage technique (qui est seulement écrit dans sa traduction humaine comme on le verra ci après) ou en langage artistique par un synthétiseur de voix. Sous la plate-forme antigrav il y a replié au repos des bras manipulateurs qui leur permettent d’interagir avec le milieu aérien (dont l’environnement humain).

Par politesse et pour faciliter l’interaction avec des espèces oxy-respirantes certains prennent vaguement une forme « anthropomorphique » dans leur bocal : une vague silhouette, des yeux, ce dont ils sont absolument pas dotés.

Ils communiquent par des ondes bases fréquence qui porte assez loin dans leur milieu naturel.

Ils disposent de deux langues : une langue « artistique » qu’ils ont créé suite à la disparition de leurs maîtres créateurs et d’une langue formelle qui était la langue des maîtres et qui était utilisée pour les problèmes techniques.

Suite à la découverte par l’empire de cette civilisation le courant technologique repris le dessus et se mua en dictature et tenta d’éradiquer la forme de langage artistique.

Prenons un exemple de ces deux langues

Là où un humain dira « je n’ai pas envie de me baigner : j’ai peur de l’eau »

En langue « technique » ça devient une matrice de trois lignes de trois mots qui peuvent se lire de gauche à droite selon les horizontales et les deux diagonales :
L’eau / cache /ombre
Prédateur/ génère /peur
Profondeur / risque / trouble

Ce qui se lit donc en 5 phrases :

L’eau, cache, ombre
Prédateur, génère, peur
Profondeur, risque, trouble
L’eau, génère, trouble
Profondeur, génère, ombre

Et il faut prendre l’ensemble des phrases pour comprendre le sens général de ce que la créature a voulu dire.

En langue artistique cela s’exprime en Haïku de 5,7,5 pieds ou 7,5,7 pieds ; par exemple ici :
Dans l’eau se cache une ombre
Qui trouble mon cœur
De la couleur des abysses

Autre exemple :
En humain : « qui sème le vent récolte la tempête »

En technique :
Le pécheur / sème /tempête
Imprudent / récolte / malheur
Vent / subit /châtiment

En artistique :
Justice immanente :
Par la tempête est frappé,
Qui souffle le vent

Il est à noter que les traducteurs automatiques parfois en langage « technique » rament un peu et ne parviennent pas à trouver le mot juste et remplace parfois le mot par un simple « ? ».

Rapport du xéno-biologiste Epstar Jdryk'll

1 commentaire:

Jeronimo a dit…

Ce texte a été rédigé par Epstar Jdryk'll et quelques autres fans du jeu de rôle français Empire Galactique.
Pour retrouver la source, il faut cliquer sur le titre de l'article ou bien copier/coller l'adresse ci-dessous : http://www.encyclopedie-galactique.com/viewtopic.php?f=7&t=11

Merci à eux pour cette créativité !