vendredi 28 décembre 2012

Pak

La profusion d'espèces d'hominidés (humanoïdes) ayant développé la capacité de voyager entre les étoiles à une époque voisine de l'Histoire ancienne a conduit les savants de l'Empire Galactique à émettre l'hypothèse qu'une espèce unique s'était dispersée à partir d'une planète-mère.
La Ceinture Fossile grossièrement centrée sur les systèmes Sol, Proxima et Alpha Centauri, et Sirius a désigné plusieurs mondes potentiellement candidats.

Mais les revendications d'espèces non-humaines, Doyennes des Cinq Galaxies, et les recherches d'autres savants, tendent à prouver que l'Homo Sapiens (de Sol 3) ne serait pas l'espèce d'origine ...

Le secret ultime de l'"Espace Connu" (bulle d'un rayon de 60 années-lumière, approximativement centrée sur la Terre) est que les Humains et les autres Primates de la Terre ne sont qu'une forme néoténique dérivée d'une race hominidée plus ancienne, les Paks.

Phssthpok, un Pak Protecteur, mangeant la racine de l'Arbre-de-Vie dans la Librairie du monde natal des Paks

Les Paks ont évolué sur d'autres mondes, pour créer d'autres formes de vie. Les Paks nous sont supérieurs à tout point de vue, plus intelligents, plus résistants, presque immortels. Nous ne sommes que des larves préliminaires mais nous avons gardé la capacité d'évoluer pour atteindre leur stade ultime, celui des "Protecteurs" quasi-immortels, grâce à une symbiose avec une plante d'immortalité, l'Arbre-de-Vie.
La phase "Protecteur" des Paks les soumet à un gène qui les fait protéger toute l'espèce qui descend d'eux. Ce seraient eux qui auraient fabriqué l'immense Anneau-Monde (ou Anneau de Larry Niven); ce qui expliquerait la variété des races d'hominidés créées par les Paks sur cette mégastructure.


Ces ancêtres interstellaires de l'humanité (en fait, de l'Homo habilis) ont un cycle de vie qui imite les étapes du vieillissement humain et le prolonge. Les Paks passent par trois étapes consistant : enfants, éleveur, protecteur.

Un Pak "éleveur" (homo habilis donc) qui atteint 30 à 45 ans ressent une irrésistible pulsion à manger la racine pseudo-patate-douce d'une plante, l'Arbre-de-Vie, présente partout dans le monde d'origine Pak. Un virus trouvé dans l'arbre de vie initie la transformation en un protecteur. Les Protecteurs perdent tout désir de procréation et existent uniquement pour défendre leur lignée. Ils sont xénophobes, violents, hyper-intelligents et uniquement mus par l'instinct farouche de protéger leurs descendants. Cet instinct puissant a conduit à commettre des génocides sur plusieurs planètes où ils ont essayé d'établir des colonies, puisque toutes les autres espèces pensantes ont été considérées comme une menace potentielle. Cela a également conduit à des guerres intestines, incessantes, chaque fois que deux lignées familiales ambitionnaient les mêmes buts.
Les protecteurs semblent être les bâtisseurs de l'Anneau de Niven.

Une colonisation de la Terre par les Paks échoua il y a 2,5 millions d'années à cause de la pauvreté du sol en thallium, qui permettait à l'Arbre-de-vie de s'épanouir, mais pas au virus dans ses racines. Ainsi, plusieurs millions de "Pak-éleveurs", répartis sur la Terre, évoluèrent progressivement en Homo sapiens sapiens et en  tous les autres primates ayant vécu sur la planète. De même, chaque espèce trouvée sur l'Anneau-monde descend des Pak-éleveurs, et tous sont sensibles au virus de l'arbre de vie. Un Homo habilis au stade "protecteur" est plus intelligent qu'un Homo sapiens au stade "éleveur", et un Homo sapiens au stade "protecteur" est encore plus intelligent.

 

Lire aussi : http://en.wikipedia.org/wiki/Pak_Protector
http://www.fdesouche.com/tag/homo-habilis
http://historizo.cafeduweb.com/lire/11306-crane-ebranle-histoire-humanite.html

2 commentaires:

Jeronimo a dit…

Les Paks ne sont pas les seuls à avoir revendiqué, a posteriori, la paternité de l'espèce humaine.

Une information qui ne fut "révélée" qu'une fois les humains devenus un peuple majeur de la Voie Lactée.

Toutefois, il faut rappeler que l'espèce humaine a longtemps été méprisée par les espèces astropérégrines doyennes des Cinq Galaxies. Les humains furent d'ailleurs taxés de "jeunes-loups"; terme péjoratif désignant les espèces ayant atteint la sapience sans avoir bénéficié du processus de l'Elévation ou sans le tutorat d'une espèce Patronne.

Jeronimo a dit…

Situé à seulement 8,55 années-lumière du Soleil, Sirius correspond au cinquième système stellaire le plus proche du Soleil, après le système triple Alpha Centauri (4,35 al), l'étoile de Barnard (5,96 al), Wolf 359 (7,78 al) et Lalande 21185 (8,29 al).