mercredi 2 mars 2016

La Terre s'arrêtera-t-elle de tourner à cause de la Lune ?



La force de gravitation tend à synchroniser la rotation d'un satellite avec la rotation du corps autour duquel il est en orbite, jusqu'à ce que les deux corps apparaissent fixes dans le ciel vus l'un de l'autre. Or la Terre est un satellite du soleil et a elle-même un satellite (la lune), ce qui soumet la Terre à (principalement) deux influences opposées.
  • En tant que membre du couple Terre-Lune, la Terre devrait tourner sur elle-même en un mois lunaire. La vitesse de rotation de la Terre étant actuellement plus grande, il y a un ralentissement de la Terre et l'énergie de rotation ainsi récupérée est transférée en énergie potentielle de la Lune, qui se traduit par un éloignement de la Lune (qui augmente la durée du mois lunaire).
  • En tant que membre du couple Soleil-Terre, la Terre devrait tourner sur elle-même en une année (elle aurait alors par rapport au soleil une « face éclairée » et une « face cachée », comme actuellement la Lune vis-à-vis de la Terre).
Des calculs suggèrent qu'il faudra plusieurs milliards d'années pour arriver à une synchronisation, voire plus que la durée de vie estimée du Soleil. La rotation du soleil sur lui-même, celle de la Terre autour du soleil, et celle de la lune autour de la terre seraient alors identiques.

La période de rotation de la Lune est la même que sa période orbitale et elle présente donc toujours le même hémisphère (nommé « face visible de la Lune ») à un observateur terrestre (l'autre hémisphère est donc appelé « face cachée de la Lune »). Cette rotation synchrone résulte des frottements qu’ont entraînés les marées causées par la Terre à la Lune, et qui ont progressivement amené la Lune à ralentir sa rotation sur elle-même, jusqu’à ce que la période de ce mouvement coïncide avec celle de la révolution de la Lune autour de la Terre. Actuellement les effets de marée de la Lune sur la Terre ralentissent la rotation de cette dernière et provoquent un léger éloignement des deux astres d'environ 3,78 cm par année. De fait, la Lune à sa naissance orbitait à une distance 2 fois moindre qu'aujourd'hui et la Terre tournait alors sur elle-même en 6 heures

Science-fiction

Dans la série télévisée Cosmos 1999, une catastrophe sur la Lune éloigne artificiellement le satellite de la Terre. Dans la série littéraire La Compagnie des Glaces, la Lune est pulvérisée provoquant un hiver permanent sur Terre. Mais dans une autre série littéraire, le cycle des Huit mondes de John Varley, la Lune est un des derniers refuges des Humains après la destruction de la civilisation humaine (en trois jours seulement !) par de mystérieux ETrangers.

Alors, dans une volonté de synthèse des classiques de la science-fiction, peut-être qu'un cataclysme a simplement éloigné la Lune et, en conséquence, a ralenti la rotation de la Terre ...

Synopsis de Cosmos 1999 :
En 1999, la Terre entrepose ses déchets nucléaires sur la Lune où est déjà installée la base lunaire « Alpha ». Le 13 septembre, une explosion de ces stocks provoque une telle réaction en chaîne que la Lune quitte l’orbite terrestre puis le système solaire. Dans l’incapacité de regagner la Terre, les 311 survivants commandés par le charismatique commandant Koenig, errent sur l’astre dans le cosmos et affrontent toutes sortes de dangers.
 

Seules deux saisons ont été tournées :
  • la première, considérée par la plupart de ses admirateurs comme l’essentielle, abordait des thèmes philosophiques. Cette saison fut réalisée au travers de longues difficultés en tous genres entre la fin 1973 et le début 1975 en coproduction avec la britannique ITC et l'italienne RAI.
  • la seconde, affichant plus, voire trop de spectacle, pour toucher le public américain qui n’avait pas accepté la première version, a contribué à la fin de la série.
Synopsis de La Compagnie des glaces :

Une vision post-apocalyptique de la Terre où les poussières consécutives à une explosion de la Lune ont recouvert l'atmosphère terrestre, interceptant les rayons du soleil et plongeant la planète dans une nouvelle ère glaciaire. Les survivants sont obligés de vivre dans des villes sous globe que seuls relient des trains. Les grandes compagnies ferroviaires règnent en maîtres sur leurs réseaux, faisant peser un ordre totalitaire sur la population et lui cachant la vérité. Les Roux (ou Hommes Roux) sont "capables de résister à des températures de moins quarante" et peuvent vivre à l'extérieur des villes.

 


Terre-Lune : une planète double

La masse de la Terre est 81 fois plus élevée que celle de la Lune, un rapport nettement plus faible que celui de la plupart des satellites du système solaire ; le barycentre des deux corps reste toutefois situé à l'intérieur de la Terre, à environ 1 750 km sous sa surface. Par ailleurs, la Lune n'orbite pas dans le plan de l'équateur terrestre, là encore à la différence de la plupart des satellites. Pour ces raisons, entre autres, le couple Terre-Lune est parfois considéré comme une planète double plutôt qu'un système planète-satellite.

 Vue à l'échelle de la Terre et de la Lune

Synthèse

A la fin du XXIème siècle de l'ère chrétienne, une mystérieuse civilisation ETrangère (des sortes de baleines joviennes) balaie l'humanité en retournant ses propres armes contre elle. Un gigantesque dépôt de matières toxiques radioactives explose sur la Lune. Les machines se retournent contre les humains sur Terre. Les usines automatiques s'arrêtent. Les bombes thermonucléaires pleuvent. Les intelligences artificielles se retournent contre leurs créateurs. 


Huit colonies humaines survivent dispersées dans le système solaire, coupées de la planète-mère. 


Sur Terre aussi, plusieurs humanités vont se différencier. Des sédentaires qui se cachent dans des cités fortifiées, coupées de l'extérieur; et des nomades qui traversent les zones glacées du nord et du sud, et d'autres nomades qui arpentent la bordure des zones arides et brûlantes jadis tropicales et foisonnant de vie.

C'est la punition pour avoir massacré les cétacés, apprendra-t-on ... beaucoup plus tard



Aucun commentaire: