lundi 4 juillet 2016

L'Admintek, par Schattenbogen

de Schattenbogen 

Police Impériale (Justice)
Qui s'occupe des délits civils à l'échelle impériale ? Ce n'est jamais une bonne idée de laisser ce genre de choses à une force militaire.
Qui s'occupe de faire appliquer une décision de justice impériale ?
S'il existe des crimes impériaux, il y a des pénitenciers pour ce genre de crimes, qui s'en occupe ?
Un profil d'agent de loi, que ce soit un enquêteur en civil ou un agent en uniforme.

Recensement (Recensement)

L'Admintek gère une énorme masse d'informations qui demande à être vérifiée, validée, contrôlée, voire subir des contrôles internes pour éviter une manipulation de celle-ci.
C'est un rouage important qui permet d'avoir autant des statistiques et de prévisions aussi fiables que possible, comme d'avoir un retour permanent sur l'état d'esprit de la population (cf. RG français).
C'est un champ très vaste et une occupation parfaite pour une personne à l'esprit aventureuse (assez proche d'un roman de Vance où le héros commence comme contrôleur des règles d'hygiène).
Un profil d'enquêteur, moins orienté combat et plus orienté technique et recueil d’informations.

Projets Impériaux (Projets, Travaux)
Que ce soit des chantiers de construction à l'échelle d'une planète ou la colonisation d'un secteur, un programme d'enseignement à l'échelle de l'Empire, un programme d'urgence parce qu'un soleil va tourner en Nova, il y a des projets qui demandent non seulement la coopération de toutes les guildes, mais aussi la coordination et la vérification de ceux-ci.
Plutôt un profil de leader/négociateur doublé de compétences techniques.

Éducation (Éducation)
Comme la Justice, l'Éducation est d'abord du domaine des gouvernements locaux.
Mais comme la Justice, l'Éducation à l'échelle galactique est indispensable à créer une cohérence de l'Empire.
Que ce soit des professeurs itinérants qui échange des cours contre des poules ou des titulaires d'Universités Impériales (fondées et financées par l'Empire), je pense qu'il y a là de la place pour des aventuriers avec une formation un rien plus académiques. Sans parler des chercheurs qui bénéficient de bourses impériales de recherche dans des domaines non couverts par la Loge Tekno (si cela existe, cela dépend de l'étendue des compétences Tekno, notamment dans les sciences "humaines").
En corrélation à cela, il y a tout le domaine artistique, qui même s'il n'est pas forcément compris par tout un chacun, joue un rôle essentiel à l'élaboration d'une culture impériale.

Administration (Administration)
La partie la moins intéressante pour un joueur, ce n'est pas loin d'être aussi fermé aux joueurs que peut l'être la Propulsion Lehouine chez les Navyborgs, d'autant que les Admins résidant à Prima ne sortiront que rarement de chez eux.

Finance (Finance)
Les plus craints, les plus maudits, les plus détestés. Peut-être pour cela que l'entrainement au combat fait partie de leurs cursus de base.
Si l'aspect le plus visible de ce département est de s'assurer l'entrée des recettes impériales, leurs tâches sont bien plus diverses que cela : ils gèrent les finances de l'Empire, ce sont eux qui sont en charge de la création de valeurs réelles ou virtuelles à l'échelle impériale, stockent et surveillent les valeurs impériales, ils coopèrent avec le département de Justice en suivant les traces de toute forme de richesse pouvant être liés à un délit, ils sont chargés de toute affaire relative à de la contrefaçon de crédits impériaux.
Des enquêteurs spécialisés dans l'analyse de données.

---

 Pour l'Admintek, je me demande si la branche administration ne pourrait pas être appelée "Alpha", parce qu'en fin de compte, c'est ce qu'elle fait : gérer "Alpha" (et de là une tradition d'appeler les autres branches par des noms de lettres grecques ou autres ?).

Administration > Alpha > A
Culture > Prométhée > Pi > P
Finance > Métis > > Mu > M
Justice > Eunomie > Espilon > E
Recensement > Thémis > Thêta > T
Travaux > Hérakles > Êta > H

Par tradition, les membres de l'Admintek se réfèrent à une section : "Section A", "Section E", ...
"Un Admintek est aussi surnommé "amphet" parce qu'il ne se repose jamais".


J'aime l'idée de jouer sur une ambiguïté aux sujets de l'Admintek : d'une part, ses membres sont mal considérés, vu comme des comptables grisâtres, des empêcheurs de tourner en rond, de ronds-de-cuirs tatillons, d'autre part ce sont eux qui huilent quotidiennement les rouages de la machine sans laquelle l'Empire ne pourrait pas tourner.
Et je n'aime pas trop le nom d'"Admintekno". C'est lourd et "tekno" devrait être réservé à la "Loge Tekno".
"Admins", Alphans", "Serviteurs"?

---

 Mais l’Admintek n’est pas que cela. Elle est le bras excécutif de l’Empire, celui qui veille à l’application des lois Impériales et donc de la volonté de l’Empereur. Pour le meilleur et pour le pire, cela dépend de ce que vous avez fait ou oublié de faire.

La Section A, ou « Alpha », est entièrement dédiée au fonctionnement de la mémoire Alpha, que ce soit directement en résidant à Prima ou que ce soit sur les mondes de l’Empire en transmettant l’ensemble des données requises.

La Section E, ou « Epsilon », regroupe l’ensemble de l’appareil judiciaire impérial. La « Police Impériale » habilitée à enquêter sur des crimes commis à l’échelle de l’Empire, petits ou grands pourvu qu’ils dépassent la juridiction locale, en collaboration avec la Division Nova ou encore les forces de police locales auxquelles elle peut apporter son aide technique, la « Justice Impériale » qui juge les crimes impériaux et gère l’ensemble des balises diplomatiques et des adminicules juridiques affiliés, les « Exécuteurs Impériaux » qui se chargent d’appliquer les sentences, que ce soit des séances de thérapies ou des peines d’emprisonnement en sécurité maximale.

La Section H, ou « Êta », est celle des grands travaux à l’échelle de l’Empire. Que ce soit pour revitaliser une planète suite à quelque erreur industrielle, l’évacuation d’urgence d’un système parce qu’un soleil est sur le point de se transformer en Nova, la gestion logistique d’une expédition vers la Galaxie d’Andromède ou tout autre accomplissement demandant la mobilisation de ressources à l’échelle de l’Empire. C’est pourquoi elle est habituée à coopérer avec l’ensemble des autres guildes ou pouvoirs locaux.

La Section M, ou « Mu » est la plus méprisée, la plus détestée, la plus crainte des section de l’Admintek. Elle gère les finances impériales et à ce titre, c’est elle qui récolte les impôts, taxes et amendes impériales. Mais elle veille aussi aux dépenses de l’Empire, gère les trésors et possessions impériales et collabore avec la Section E ou d’autres forces de l’ordre dès qu’il y a un délit financier ou que ses compétences sont requises pour pister et neutraliser des criminels.

La Section P, ou « Pi » est celle qui promeut l’Art et l’Éducation, au sens large du terme, à travers l’Empire. Elle subventionne artistes, cirques itinérants, exposition et festivals, de même qu’elle est responsable de l’ensemble des collections impériales. Elle gère des universités et des programmes de recherche dans les domaines qui ne sont pas ceux de la Loge Tekno, telles les sciences humaines, tout comme elle compte dans ses ranges des professeurs itinérants sur des mondes de basse technologie qui échange nourriture et abri pour la nuit en échange d’un peu de connaissance. Ses spécialistes sont également habilité à intervenir en n’importe quel lieu où des civilisations nouvelles sont découvertes, que celles-ci soient mortes ou encore vivantes, pour étudier celles-ci, au grand dam des promoteurs qui voient leurs travaux arrêtés durant ce temps.

La Section T, ou « Thêta », est la section la plus discrète, celle dont les agents se confondent la plupart du temps avec la population locale. C’est elle qui veille au recensement des habitants et des informations dans l’Empire, qui est la source d’innombrables rapports qui seront traités par la Section A, mais c’est aussi elle qui vérifie la validité des informations contenues dans les Archives Impériales. Elle emploie des Êtres de tous milieux, de toute condition, et s’intéresse à tout, jusqu’aux détails qui semblent pourtant insignifiants. Ces mêmes agents sont souvent détachés auprès des autres sections, voire des autres guildes, en tant que correspondant au fait des coutumes locales et des dernières rumeurs.

Si les rumeurs veulent que leurs traditions remontent aux origines l’humanité, mais cela ne se remarque guère dans leur organisation faite de rigueur toute logique et de leurs vêtements essentiellement utilitaires dont la seule décoration est la lettre dorée symbolisant leur section d’appartenance.

Source : http://www.encyclopedie-galactique.com/viewtopic.php?f=15&t=1930

Aucun commentaire: