jeudi 12 juillet 2012

Vélane, exemple de race humaine en fantasy

Une Vélane est un être ressemblant à une femme d'une grande beauté (elles sont décrites comme ayant des cheveux blonds argentés, des yeux bleus et une peau qui a la couleur du clair de lune) et d'un charme incomparable. Lorsqu'elles chantent, elles envoûtent presque tous les hommes qui les écoutent. Elles sont considérées comme des créatures typiques de la Bulgarie puisque ce sont les mascottes de l'équipe Bulgare de Quidditch lors de la Coupe du Monde de Quidditch.
Mais si les Vélanes sont énervées, elles perdent alors toute leur beauté : leurs corps entier se transforme en celui d'un oiseau, et elles projettent des boules de feu.
Les cheveux de Vélane ont apparemment des propriétés magiques, puisqu'ils peuvent être utilisées en tant qu'élément magiques d'une baguette de sorcier au même titre qu'un crin de licorne ou une plume de phénix. Toutefois, d'après Ollivander, les cheveux de Vélane donnent un mauvais caractère aux baguettes.
On sait également que les Vélanes sont inter-fécondes avec les êtres humains puisque la grand-mère maternelle de Fleur Delacour en est une. Ce détail évoqué dans le roman n'est pas précisé dans l'adaptation en film de Harry Potter et la Coupe de feu mais l'était néanmoins dans la campagne de communication au sujet du film. Il semblerait que les Vélanes (ou du moins leur descendance) soient considérées comme humaines, car elles ont le droit de manier une baguette. Elles transmettent à cette descendance leur charme magique (Fleur Delacour, bien que n'étant pas entièrement Vélane, est capable de s'en servir dans une tentative de se faire inviter au bal par Cedric Diggory).
Les Vélanes de l'univers de Harry Potter sont inspirées du folklore de l'Europe de l'Est, ainsi que des sirènes de la mythologie grecque.

Sourcehttp://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9lane

1 commentaire:

Jeronimo a dit…

Les romans Harry Potter de J. K. Rowling introduisent de nombreuses créatures : entièrement imaginées par l'auteur (bien que certaines tirent parfois leur origine d'une autre créature mythologique modifiée, comme les Vélanes) ou directement reprises par J. K. Rowling dans des mythologes antiques.